Copyright 2015 Saga Degroof

  • Wix Twitter page

Chapitre 9. Le marieur de Degroof et Petercam - rectification

Le 22 mai 2015 Alain philippson a donné une interview au journal "L'Echo".

 

Quelques rectifications s'imposent :

 

L'Echo écrit suivant les déclarations d'Alain Philippson : C’est son arrière-grand-père, Franz Philippson, qui a fondé la banque privée, en 1871. Alain y entra un siècle plus tard, en 1972, après un diplôme d’ingénieur commercial à l’ULB (Solvay) et une première expérience à la Citibank. Il y est appelé par Léo Goldschmidt et Marcel Degroof, neveu de Jean Degroof à qui les Philippson, famille juive, avaient "confié" la banque pendant la période nazie (ce qui explique que la banque ne porte plus le nom d’origine).

 

Rectification 1.  :

 

Le 1er juillet 1953, Jean Degroof a réellement racheté les parts de Paul Philippson et la raison sociale de la banque devint Jules Phippson, Jean Degroof & Cie. En 1961, Jean Degroof via Mupagemo repris les parts de Jules Philippson. A ce moment. Il restait Benedict Goldschmidt descendant de la famille Philippson. Si la Banque Degroof s'appelle Degroof cela n'a rien à voir avec la période nazie, Jean Degroof était le seul à avoir la capacité financière de reprendre les parts de la famille Philippson qui ne pouvaient faire face aux droits de succession. Il était aussi le seul à suivre les règles prudentielles qui imposaient les constantes augmentations de capital de la banque. A son décès il possédait 85% de la banque, cela n'a donc rien à voir avec la période nazie. Jean Degroof était bel et bien devenu le quasi propriétaire de la Banque Degroof puisque même la branche "Goldschmidt" fut forcée de vendre ses 10% de parts pour pouvoir payer leurs droits de successions.

 

 

Alain Philipsson déclare aussi qu’à l’époque sa branche familiale ne détient plus rien dans le capital. Au fil des années, il a reconstruit une position centrale. Aujourd’hui, il en est tout simplement le premier actionnaire, pesant à lui seul un bon tiers du bloc de 62% qui unit les familles historiques (Philippson, Siaens, Schockert et Haegelsteen) à deux holdings entrés au capital en 2010, Cobepa et CLdN Finances (famille Cigrang).

 

Rectification 2.

 

Alain Philippson est devenu associé de la banque Degroof en 1979 avec une participation de 2.9 millions de francs belges (ou 75000 euros), il a ensuite racheté des actions Mupagemo en 1988, il s'agit des actions "noires" de Jean-François Degroof. C'est justement les détails de cette opération qui feront la suite et le dénouement de cette sombre affaire.